lundi 27 juillet 2015

Les clés pour rédiger une meta description

La meta description est ce fameux texte situé sous le titre et l'URL d'une page web dans les pages de résultats des moteurs de recherche (SERP). Les référenceurs web la nomment aussi "snippet".








Que dit Google ?


Google a longtemps déclaré que les meta description n'avaient pas d'impact sur le positionnement des pages dans les SERP.

Ces propos de Google ont longtemps fait croire que les meta description ne servaient pas au référencement des pages web.

Impact indirect sur le positionnement


En réalité, la meta description a un impact mais indirect sur le référencement d'une page. Ce n'est pas pour autant qu'il faut la négliger.

Vous devez la voir comme un outil marketing. Elle doit pousser l'internaute à cliquer.

Vous devez tenir compte de la présence du titre de la page au-dessus. La meta description doit compléter le titre et fournir des informations à l'internaute sur ce qu'il va trouver dans la page web. Elle améliorera l'expérience utilisateur et le taux de clics (CTR).

En effet, le contenu d'une meta description n'influence pas directement la position d'une page web dans les pages de résultats des moteurs de recherche.

Toutefois, le comportement de l'utilisateur, lui, est pris en compte avec le taux de clics (CTR).

Conseils pour écrire des meta description convaincantes


La meta description ne fait pas partie des critères de Google. Ainsi, du point de vue algorithmique stricte, il n'est pas indispensable de placer vos mots-clés principaux dans la meta description.

Il faut aller droit au but. Si vous écrivez une meta description trop longues, Google va la tronquer. La longueur standard est de 156 caractères espaces compris. Contrairement à la balise title, sa limite n'est pas basée sur une taille en pixels.

Si vous ajoutez des caractères spéciaux comme les signes de ponctuation, n'oubliez pas que Google peut décider de scinder votre meta description.

Afin de pousser aux clics, l'internaute a besoin de voir les mots les plus pertinents sur ce qu'il va trouver après avoir cliqué pour lire votre page web.

Votre meta description doit présenter à l'internaute ce qu'il va trouver dans la page. Il n'aime pas perdre son temps. Si la page ne correspond pas à ses attentes, il partira aussi vite qu'il est venu.

Si ces mots sont associés à sa requête, ils seront mis en gras dans les SERP.

Avec une succession de mots-clés dans votre meta description, cette dernière deviendra illisible et incompréhensible pour l'internaute.

Ne rédigez pas une meta description"adaptable" à toutes vos pages. Elles doivent avoir leurs propres meta description sinon Google vous fera les gros yeux.

Amenez l'internaute à être curieux. Au moment où l'internaute a fini de lire votre meta description, il doit avoir la curiosité de savoir ce qu'il y a dans la page et cliquer. Pour cela, vous devez fournir juste assez d'informations pour expliquer ce que contient la page, mais pas trop sinon vous allez ruiner le facteur de curiosité.

Conclusion


Bien que les meta description ne fassent pas partie des critères de référencement, elles valent tout de même la peine qu'on prenne du temps pour les écrire. C'est un vrai outil marketing à ne pas laisser de côté. Et si vous les négligez, Google placera du texte de votre page pour la compléter à votre place!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire